Statistiques de précipitations à Tracy

 

Voici les statistiques de précipitations à Tracy sur les 15 années passées et l'année en cours, communiquées par Monsieur Francis Thoquenne, habitant de Tracy et météorologiste amateur, qui a bien voulu commenter ces chiffres pour nous.

Les différents graphiques simulent les pluies annuelles et comparatives mensuelles.

 

Ci-dessous les résultats de la pluviométrie de 2008 à 2016 :

On remarquera :

- que la quantité de pluie annuelle est restée relativement régulière sur les 9 dernières années avec toutefois une augmentation assez sensible sur les deux dernières années ;

- que seul le mois de janvier présente une pluviométrie régulière depuis 2008, ainsi que le mois d'octobre mais dans une moindre mesure ;

- que les mois de juin et juillet voient une augmentation régulière de la quantité de précipitations ;

- la grande irrégularité des chutes d'eau pour les autres mois de l'année ;

- des précipitations cumulées beaucoup plus importantes dans les années 2000.

 

Résultats des précipitations à Tracy le Mont

 

Pour le premier trimestre 2016.

Si la fin 2015 a été pauvre en précipitations, le 1er trimestre 2016 est très prometteur. Il y a longtemps que nous n’avons pas vu 3 mois d’hiver consécutifs avec autant de pluie.
Les nappes phréatiques doivent s’en réjouir car la végétation n’a pas  encore démarré. Le froid de mars a sérieusement ralenti la montée de sève entreprise en février.
Aujourd’hui la végétation est à un stade normal alors que nous avons craint un départ trop rapide. Si avril se montre clément et doux nous verrons, dès le 15, les arbres se couvrir de feuilles naissantes au vert tendre caractéristiques de la reprise de la végétation.

 

Pour le deuxième trimestre 2016.

Désastreux deuxième trimestre chargé de pluie notamment en mai et juin où les records ont été battus. La pluie sans la montée des températures ne nous a rien apporté. On peut penser que les nappes phréatiques sont à leur niveau maximum. Juillet s’annonce à contrario avec des températures estivales et pas de précipitations. Le premier semestre nous a apporté un maximum d’eau dépassant d’ores et déjà le volume total de l’année 2015.

 

Pour le troisième trimestre 2016.

Si le 2ème trimestre s’avérait très prometteur, le 3ème a inversé la vapeur. Jamais un été n’a été aussi sec.

Août, qui est généralement assez pluvieux, a battu tous les records de sécheresse, avec un soleil très présent et de fortes températures. Ces 2 faits ont ajouté à la consommation d’eau par les plantes, surtout par les arbres qui sont de gros buveurs ! Nous avons cependant déjà dépassé de plus de 100 mm le résultat de l’année dernière, en espérant que la pluie viendra améliorer ce « score » pendant les 3 derniers mois de l’année.

 

 

Résultats de la pluviométrie à Tracy pour l’année 2016.

Si les 786 mm tombés en 2016 classent cette année dans le top 4 des 10 dernières, il est à noter que le premier semestre a été riche de pluie mais que la fin de  l’année est catastrophique. 100 mm de pluie les trois derniers mois dont seulement 23 mm en décembre, c’est dérisoire !

L’hiver est là et les nappes phréatiques ne se rechargent pas. Il faut absolument qu’il pleuve en ce début d’année. Le réchauffement est une réalité qu’il ne faut pas négliger. Ces chiffres le prouvent. Il appartient à chacun de prendre, à son niveau,  des mesures destinées à contrecarrer ce phénomène et, à tout le moins d’être économe en eau.

 

stats-pluie/precipitations-tlm-2016